Saturday, June 26, 2004

Bonnes Vacances Les Veaux !
Le jour où ils s'en sont pris aux juifs dans les banlieues, je n'ai pas signé la pétition contre l'antisémitisme, car la politique d'occupation de Sharon était vraiment détestable; le jour où ils s'en sont pris aux américains sur les trottoirs parisiens, je n'ai rien dit, car Bush n'a récolté que le malheur des guerres et de la misère qu'il a semé dans le monde; le jour où ils s'en sont pris aux anglais en Dordogne et en Mayenne, je n'ai rien fait, car de toutes façons ce ne sont que les « caniches » des américains; le jour où ils ont attaqué le siège du MEDEF et molesté quelques patrons, j'ai même souri, car c'est à cause d'eux, de leur capitalisme et de leur mondialisation si la France va si mal; le jour où des tribunaux ont condamné des chercheurs, j'ai complètement approuvé, car je suis contre les OGM; le jour où ils ont commencé à vandaliser des églises catholiques, j'étais un peu gêné, mais c'est vrai que l'intégrisme catho est exaspérant; le jour où ils ont brûlé des temples protestants, j'ai été un peu choqué, mais les protestants sont proches des évangélistes, et les évangélistes américains sont tous pour Bush, alors... ; le jour où ils ont fermé Revue-politique.com, j'ai trouvé ça bien d'interdire ce site anti-français; le jour où ils ont frappé à ma porte et à celles de mes voisins, je me suis retrouvé bien seul.

Sunday, June 20, 2004

L'art de la negociation...

....Chez les fondamentalistes musulmans! Les vertus de l'islam tolerant bientot chez vous ???
Juste pour vous aider a situer le niveau du debat, une petite phrase insignifiante:
Il n'y a pas d'intégristes en Islam, les islamistes sont des libérateurs
Vous trouverez le texte complet sur le site Primo-Europe.org. Lorsque, en France ou ailleurs, arrivera l'heure de la "liberation" pour ces pacifiques victimes, soyez bien certains que les rasoirs ne serviront pas seulement a tondre d'eventuels collabos....

Saturday, June 19, 2004

Pour O, qui comprendra...

Etre un homme. Et découvrir la solitude. Voilà ce que je dois à la Légion et aux vieux lascars d’Afrique, soldats, sous-offs, officiers, qui vinrent nous encadrer et se mêler à nous en camarades, des desperados, les survivants de Dieu sait quelles épopées coloniales, mais qui étaient des hommes, tous. Et cela valait bien la peine de risquer la mort pour les rencontrer, ces damnés, qui sentaient la chiourme et portaient des tatouages. Aucun d’eux ne nous a jamais plaqués et chacun d’eux était prêt à payer de sa personne, pour rien, par gloriole, par ivrognerie, par défi, pour rigoler, pour en mettre un sacré coup, nom de Dieu, et que ça barde, et que ça bande, chacun ayant subi des avatars, un choc en retour, un coups de bambou, ou sous l’emprise de la drogue, de l’alcool, du cafard ou de l’amour avait déjà été rétrogradé une ou deux fois, tous étaient revenus de tout.Pourtant ils étaient durs et leur discipline était de fer. C’était des hommes de métier. Et le métier d’homme de guerre est une chose abominable et pleine de cicatrice, comme la poésie.
Frédéric Louis Sauser aka Blaise Cendrars "La Main Coupee"

Friday, June 18, 2004

"Ils n'ont aucune honte, pas une once de décence, et pas de pitié".....

....C'est que qu'aurait declare Cheney a l'annonce de la decouverte du corps decapite de Paul Johnson. TU AS TROUVE CA TOUT SEUL DICK ???? Combien faudra-t-il de personnes decapitees, pendues, brules vives, violees (et pas seulement des citoyens americains) pour prendre la juste mesure de l'ennemi a combattre et aneantir sans aucune pitie ?
Mon autre question est: Comment les medias ( francaouis ou etrangers) vont-ils s'y prendre pour enterrer l'information et, si cela se revele trop difficile, comment vont-ils la biaiser un maximum pour que la victime devienne coupable ? Ca va sentir la merde dans les jours a venir.......

Wednesday, June 16, 2004

Copinage ou "Verts, Bruns et Rouges de la Terre, Unissez-vous!"

Le traitement de l'information et les trous de memoire semantiques de la BBC sur le site de La Grenouille Dissidente...Interessant, revelateur et un poil flippant tout de meme!
A venir...

J'attends avec impatience la sortie du documentaire Michael Moore Hate America ou comment un jeune mec couillu a decider de rentrer dans la tronche du redneck prefere des bobos (J'adoooore Michael Moore!) et des syndicalistes. A ma grande joie, le trailer fait apparaitre Penn, du fantastique duo Penn&Teller dont je ne saurais trop recommander le show Bullshit, un bon remede aux rodomontades narcissiques et monomaniaques de Bill Maher.
La question a 10 cents du jour: Pensez-vous que "Michael Moore Hate America" ait une chance meme infime d'etre nomine (et recompense) au festival de Cannes, considerant que ce documentaire ne caresse pas dans le sens du poil ceux qui considerent que les USA sont l'Enfer Ultime sur Terre ( ou on peut qund meme faire un max de pognon en crachant dans la soupe!) ?
Des moulins qui tournent a tous les vents....

...Voila ce qu'on pourrait dire, en substance, de nos gouvernants et de leur nouveau hobby: La chasse au racisme sur Internet.
Etudions avec attention cet article du Monde d'aujourd'hui
Deux rapports de la Commission nationale consultative des droits de l'homme dressent le portrait des sites xénophobes et antisémites. Ces études devaient être rendues publiques mercredi 16 juin, lors d'une conférence spéciale, à Paris, consacrée à la progression du phénomène.
Derrière la froideur des statistiques se dessine le visage de la haine. Deux rapports de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) dressent un état des lieux des sites et des propos racistes sur Internet. Ils devaient être rendus publics au cours d'une conférence spéciale de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui se tient à Paris les 16 et 17 juin sur le thème du racisme et de l'antisémitisme sur Internet.
Le premier rapport présente une étude statistique portant sur les messages diffusés sur les forums. Son rédacteur, Sylvain Tirreau, spécialiste du média Internet, a choisi d'étudier les groupes de discussion francophones du réseau Usenet. Accessibles à partir d'un simple logiciel de lecture de courrier comme Outlook, ils constituent une véritable caisse de résonance de l'opinion des internautes. La recherche a porté sur plus d'un million d'articles postés entre 1993 et le premier trimestre 2004 sur 334 forums francophones.
Les résultats de l'étude de la CNCDH mettent à jour les "obsessions" des internautes racistes. La première cible de leur haine est constituée par les arabo-musulmans. A partir d'une recherche par mots-clés, le rapport constate de manière crue que l'injure à caractère raciste la plus répandue est "bougnoule", au singulier et au pluriel : on la retrouve dans 6 210 messages. La deuxième est "youpin" (au singulier et au pluriel) que l'on trouve dans 4 739 articles. Vient ensuite "rital", utilisée dans 1 720 articles.Une étude qualitative permet de tracer l'évolution des haines. Elle porte sur le contenu des messages diffusés sur le groupe de discussion fr.soc.politique - le plus fréquenté - au cours des trois dernières années (incluant le premier trimestre 2004). La catégorie des arabo-musulmans est la plus choisie pour cible : 22 % des écrits véhiculant un discours de haine s'attaquent à ce groupe.Ce type de discours est fondé sur une logique de l'amalgame, constate le rapport : "Ces articles développent quasiment tous un discours axé autour de trois cibles, qui, si certaines peuvent être légitimes dans le contexte géopolitique de l'après 11-Septembre, s'accompagnent toujours d'amalgames qui font de ces discours des discours racistes : l'islam et le Coran, qui sont montrés comme une religion et un texte à détruire, sans aucune considération des pratiques particulières ; les musulmans, qui sont montrés comme des arriérés et des sous-hommes (...) ; les islamistes, dont la critique - certes légitime - s'accompagne dans ces discours racistes d'une généralisation à et d'une condamnation de tous les musulmans."

LA HAINE EN LIGNE

Sur le plan méthodologique, le rapport spécifie que les discours de haine ciblant exclusivement les islamistes, sans généralisation aucune, n'ont pas été pris en compte.
La deuxième catégorie ciblée est celle des juifs : près de 10 % des écrits haineux s'attaquent à elle. Ce discours antisémite repose sur un autre type d'amalgame, qui associe très souvent "les juifs" et "les sionistes". Il s'articule autour de deux axes majeurs, souligne le rapport : "L'énoncé des poncifs antisémites classiques et des appels à la destruction des juifs et/ou d'Israël." "Dans la majeure partie des cas, ces poncifs sont énumérés dans des discours liés au conflit israélo-palestinien."
Une nouvelle thématique antisémite fait florès. Elle tend à présenter Israël comme un Etat dont la politique serait comparable au nazisme. "Ces discours emploient d'ailleurs énormément l'expression "judéo-nazi" ou accolent le terme "nazi" à une pseudo-argumentation prétendant défendre la cause palestinienne", indique le rapport.
Dans ce triste palmarès de la haine en ligne, un nouveau groupe est visé : depuis 2003, ce sont les Américains qui occupent la troisième place, derrière les Arabes et les juifs (2,33 % des discours de haine) : "La totalité des articles xénophobes attaquant ce groupe présentent tous les Américains comme des nazis, qui commettent des génocides en série et qui sont plus barbares que les dictatures contemporaines ; le peuple américain est montré dans ces articles comme le plus dangereux de la planète."
Jusqu'en 2002, c'était "les immigrés" qui arrivaient en troisième position, derrière les arabo-musulmans et les juifs. Or, le rapport constate que, depuis deux ans, "les articles ciblant les immigrés sont quasiment absents" des textes haineux diffusés sur fr.soc.politique. Autre évolution significative en 2004 : la xénophobie dirigée contre les Anglais occupe la quatrième place des discours haineux, à égalité avec le racisme anti-noir.
Un deuxième rapport, rédigé par un expert du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), Gérard Kerforn, établit une typologie de sept catégories de sites racistes et antisémites. Une première catégorie recense les "identitaires et nationalistes révolutionnaires", comme VoxNR. Ils se situent dans la mouvance du mouvement dissous Unité radicale. Vient ensuite la mouvance skinhead de type nazi. En troisième lieu, le rapport s'étend longuement sur la "nébuleuse SOS-Racaille", du nom d'un groupe de sites racistes, résolument anti-arabe, qui a disparu brutalement en mars 2003. Selon lui, après "une relative accalmie (...), une bonne partie des acteurs de la nébuleuse SOS-Racaille-Libertyweb a repris du service raciste et de nouveaux sites ont vu le jour sous leur impulsion". Le rapport se penche ensuite sur les "sites fondamentalistes musulmans", dont les contenus révèlent "un antisémitisme évident". Il cite enfin les sites négationnistes, les sites extrémistes juifs, et les sites fondamentalistes chrétiens. Selon un recensement établi par ce document, "ce sont les mouvances de l'extrême droite traditionnelle qui fournissent le plus de sites racistes".
Le rapport affirme que les sites favorisent le passage à l'acte. Il conclut que "toute attitude de neutralité des acteurs publics, associatifs ou professionnels équivaudrait à fermer les yeux sur les actes criminels potentiels dans des groupes sociaux psychologiquement fragiles, évoluant dans un bouillon de culture raciste alimenté au quotidien par des manipulateurs chevronnés dont on connaît le degré de violence
".
Donc, si j'ai bien compris, les principaux fauteurs de troubles aujourd'hui sont les "identaires" et les skins!? Viennent ensuite, mais tres loin derriere, les fondamentalistes musulmans ?! Il est "legitime" de les critiquer mais c'est quand meme un peu "raciste"?!?! Le Francais est donc vraiment tres raciste, comme une seconde nature, il n'y a aucun lien de cause a effets? Une politique d'immigration desordonnee, une assimilation completement manquee, des effets de manche et des grandes theories humanistes qui se revelent etre de cinglants echecs, aucun rapport vaiment??? Les politiques vont debattre, nommer des commissions, etudier d'autres rapports, voter des lois bref prohiber et interdire pour se donner bonne conscience dans l'illusion d'agir de maniere efficace. Ca ne servira a rien, la situation continuera a se deteriorer sur le "terrain" ou nos elites ne mettent jamais les pieds sauf en periodes electorales pour serrer vite fait quelques mains (sous forte escorte policiere bien sur!). C'est du vent! C'est de la merde!
Quant a "l'expert" (encore un!)du MRAP, c'est vrai que demander a un boucher d'ecrire un rapport concernant les effets nocifs qu'une consommation abusive de viande peut avoir sur l'organisme est une garantie d'impartialite exemplaire....

Liberation fait encore plus fort
«Bienvenue sur le site officiel des France Hammerskins (...) mouvement fait par les skinheads pour les skinheads.» Ce site est l'un des 4000 sites «douteux» répertoriés par le centre Simon-Wiesenthal dans son rapport annuel baptisé «Digital Terrorism and Hate 2004». Si le groupuscule France Hammerskins y figure, c'est qu'il fait partie du réseau international Hammerskin des skinheads racistes néonazis fondé aux Etats-Unis en 1985. Et si le centre Simon-Wiesenthal l'a retenu, c'est qu'il illustre «l'utilisation croissante de l'Internet comme arme de propagande, outil marketing et instrument pour la collecte de fonds par des groupes terroristes».
Hier, le rabbin Abraham Cooper, président du centre Simon-Wiesenthal de Los Angeles, est venu présenter le rapport annuel de son organisation en France. Aujourd'hui à Paris s'ouvre en effet la réunion de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) axée sur «le lien entre la propagande raciste, xénophobe et antisémite sur Internet et les crimes inspirés par la haine». Abraham Cooper y participera, son rapport venant conforter la nécessité d'une régulation de l'information sur Internet.
La France, à l'initiative de cette conférence, sera représentée par le gouvernement. Michel Barnier, le ministre des Affaires étrangères ouvrira ce matin les débats, François Fillon (Education nationale) et Renaud Muselier (secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères), la clôtureront demain. Paris souhaite que cette réunion débouche sur la signature d'un code de bonnes pratiques conciliant liberté d'expression et répression de la propagande raciste et terroriste.
Les Etats-Unis refusant toute entrave à la liberté d'expression ­ garantie par l'article 1 de la Constitution américaine ­, la bataille est loin d'être gagnée. Sauf à prouver le lien entre propagande raciste et crimes. Un argument auquel la société américaine est devenue beaucoup plus sensible depuis les attentats du 11 septembre. Pour Abraham Cooper, ce lien est évident : «Tous les incidents racistes violents qui se sont produits récemment aux Etats-Unis étaient liés à des personnes impliquées dans l'Internet. Quelques-unes d'entre elles l'ont même admis.» Dans son rapport, il consacre un chapitre aux sites qui appellent ouvertement au terrorisme. Kill The Enemy (Tuez l'ennemi) demande à ses partisans de stopper «par tous les moyens, les ennemis de l'Amérique, de sa souveraineté, de ses valeurs et de l'héritage de l'Amérique blanche occidentale européenne». Jihad Islami (Jihad islamiste palestinien) revendique de nombreux attentats-suicides contre des civils israéliens. Khayma.com, version à jour du site Web de Al- Qaeda est une encyclopédie virtuelle d'armements pour terroristes. Si les sites musulmans extrémistes sont évidemment nombreux, ils ne sont pas les seuls à appeler au terrorisme. L'Earth Liberation (Front de libération de la Terre) manie aussi l'explosif contre les marchands d'automobiles, exploitants forestiers et usines
.
Vous avez bien compris? La democratie est en danger, Les "skins" (Des skins americains en plus! Aux armes Citoyens!) la menacent. Il faut des a present agir, et durement, contre ces hordes de tetes rasees qui mettent nos villes et nos campagnes a feu et a sang. La prochaine fois que vous croiserez un blanc au cheveux courts, flinguez le sans sommation et vous recevrez, recompense supreme, la Medaille de l'Action Citoyenne.
Les appels au "Jihad" marteles (et appliques) par les guerriers du Prophete? Les encouragements au meurtre, a la destruction ou a la soumission par la violence armee de tout ce qui n'est pas musulman???? Ouais...Bon...c'est vrai! Ca existe! MAIS ILS NE SONT PAS LES SEULS! Relativisme (ou lachete des deux grands quotidiens de la France dominee) quand tu nous tiens! Liberation donne tellement l'impression de se foutre de la gueule du monde que ca donne envie d'aller savater les tristes posterieurs des redacteurs de ce torchon. Mais il faut que je fasse attention a ce que j'ecris...........

Monday, June 14, 2004

Ca se passe pres de chez vous: (via LyonMag.com)
le lundi 14 juin 2004
A Vénissieux, une femme battue et humiliée pour un foulard
Une femme a été victime de violences conjugales peu banales samedi soir, au coeur de la cité des Minguettes à Vénissieux. Dans la soirée, son concubin âgé de 23 ans lui fait une remarque sur la couleur du foulard religieux qu'elle porte, et exige qu'elle en change. S'en suit une violente dispute pendant laquelle la femme a selon ses dires été rouée de coups, fouettée avec du fil d'antenne, un foulard enfoncé dans la bouche. Son concubin l'aurait ensuite enfermée dans un cagibi pour regarder tranquillement la match de foot Espagne-Russie à la télévision. Libérée à la mi-temps et priée d'aller acheter du pain, la jeune femme en profite alors pour aller se réfugier chez sa soeur. Furieux, l'homme s'y rend également, l'appelle depuis la rue en brandissant un couteau. Prévenue par la famille la police vient interpeller l'homme pour le placer en garde à vue
.
L'Islam Progressiste en action.......Une autre "apologie de crime" pour ce magazine deja poursuivi par les censeurs-fonctionnaires.
La Bonne Nouvelle Du Jour(ou le vrai visage de l'Iran)

Les ayatollahs iraniens ont (ou ne devraient plus tarder a avoir) la petite bombinette qui va bien et l'annoncent format: "On l'a et on va pas hesiter a vous la mettre dans la tronche". On felicitera au passage De Villepin pour son fantastique flair. Un abruti de cette envergure au Quai d'Orsay puis au Ministere de l'Interieur, ca va servir d'exemple a tous les mongoliens qui ne savent rien foutre et veulent devenir "quelqu'un"! Cet antisemite notoire sera, a n'en point douter, ravi lorsque les "hommes de Dieu" pleins aux as balanceront un nuke sur Tel-Aviv. L'avenir est rose sombre!

Sunday, June 13, 2004

Le traitement de l'info en France

Un evenement "vu" par Le Monde et L'AFP :
Darfour: la violence continue et le nombre de déplacés augmente (Unicef)
AFP | 13.06.04 | 19h10
Le nombre de déplacés ne cesse d'augmenter et les actes de violence contre la population se poursuivent au Darfour, dans l'ouest du Soudan, a déclaré dimanche à l'AFP une porte-parole de la directrice générale de l'Unicef, en visite dans la région."Les violences se poursuivent, des gens sont encore chassés de leurs terres par des milices et le nombre de personnes déplacées ne cesse de gonfler, à un rythme moindre qu'il y a six mois, mais encore soutenu", a déclaré à l'AFP Mme Paula Claycomb, jointe par téléphone du Caire, alors qu'elle se trouvait à Nyala, dans l'Etat du Darfour-Sud.Mme Claycomb, accompagne la directrice du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), Carol Bellamy, en visite pour deux jours au Darfour.Selon Mme Claycomb, Mme Bellamy estime à 180.000 le nombre de victimes qui se sont réfugiés ces dernières semaines dans la région de Nayla, notamment autour de la localité de Kass."Les gens continuent à affluer en grand nombre et il faut trouver des solutions" pour les loger, les nourrir et les protéger contre les épidémies, a dit la directrice de l'Unicef, citée par sa porte-parole.Selon Mme Bellamy, qui a visité un camp de regroupement à Kass, localité située au nord-est de Nyala et dont la population a doublé en six mois passant de 30.000 à 60.000 personnes, "il y a encore des gens qui arrivent pour échapper à la violence", a dit Mme Claycomb.Selon les témoignages recueillis auprès des victimes, les agresseurs sont des nomades armés, les Djandjaweed, enrôlés par l'armée et qui sillonnent la région à cheval ou à dos de chameau, a indiqué Mme Claycomb."Mme Bellamy a parlé avec plusieurs femmes dont les maris ont été tués, qui ont fui avec leurs enfants, et qu'il faut protéger", a ajouté la porte-parole.Beaucoup de déplacés de la région de Nyala se sont réfugiés dans des écoles, où ils vivent à plus de cinquante personnes par classe dans des conditions précaires de promiscuité, a-t-elle poursuivi. D'autres vivent sous des abris de fortune montés à l'entrée des écoles.Selon Mme Claycomb, le gouverneur de la région, qui a reçu Mme Bellamy, a promis de préparer deux ou trois sites pour désengorger les écoles et éviter l'entassement des populations dans des sites déjà surchargés. "Les gens doivent être regroupés ailleurs parce qu'ils ne peuvent plus vivre dans de telles conditions d'entassement", a dit Mme Bellamy, citée par Mme ClaycombMme Bellamy craint les épidémies avec l'arrivée de la saison des pluies, qui vient de commencer. Elle craint aussi l'aggravation de la mortalité infantile.Selon l'Unicef, un demi million d'enfants sont menacés de malnutrition ou de maladie par la crise humanitaire au Darfour, qui affecte au total plus de deux millions de personnes, dont un million de déplacés.Mme Claycomb a confirmé que Mme Bellamy allait à son retour à Genève demander une aide additionnelle pour faire face à cette crise, en plus des 39,5 millions de dollars réclamés la semaine dernière à la conférence des donateurs.Vaste territoire semi-désertique, le Darfour est déchiré depuis février 2003 par une guerre civile, qui a déjà fait environ 10.000 morts.

La meme "vu" par le Nouvel Observateur et AP:
Purification ethnique au Darfour, accuse Human Rights Watch --par Niko Price--LE CAIRE (AP) -- A son tour, Human Rights Watch (HWR) dénonce vendredi le drame silencieux du Darfour: dans l'indifférence générale, le régime de Khartoum et les milices arabes mènent dans l'ouest du Soudan une sanglante campagne de «nettoyage ethnique» -ponctuée de bombardements, massacres et viols- qui a déjà fait des milliers de morts et chassé de chez eux plus d'un million de personnes.
HWR, organisation de défense des droits de l'homme basée à New York exhorte le Conseil de sécurité de l'ONU, qui se penchait vendredi sur le sujet, d'intervenir pour mettre fin aux massacres et enquêter. Dans son rapport de 18 pages sur «le règne de la terreur au Darfour», le haut commissaire pour les droits de l'homme de l'ONU, Bertrand Ramcharan, évoque des «indices inquiétants de violations massives des droits de l'homme».
Comme d'autres avant elle, l'organisation Human Rights Watch compare, la situation actuelle dans l'Ouest soudanais aux prémices du génocide au Rwanda, en 1994. «Dix ans après le génocide rwandais et en dépit d'années de profondes réflexions, la réponse de la communauté internationale aux événements au Soudan est rien moins que honteuse», estime HWR dans son rapport de 77 pages, résultat d'une mission au Darfour en mars-avril.
Au Darfour, depuis l'année dernière, sévissent l'armée et ses supplétifs, les janjawid, ces nomades arabes venus du Nord qui depuis toujours font des razzias à cheval, dromadaire, ou aujourd'hui 4X4. Leur cible: les villages des paysans africains. Il semble s'agir d'une campagne délibérée pour chasser les tribus noires du Darfour.
Les groupes ethniques africains, presque tous musulmans comme leurs compatriotes arabes, sont néanmoins victimes d'une «combinaison de bombardements aériens indiscriminés et délibérés, du refus de l'accès à l'aide humanitaire et de la politique de la terre brûlée», explique Human Rights Watch.
Vendredi, le chef de la diplomatie soudanaise Mustafa Osman Ismail a affirmé, cité par l'agence officielle soudanaise, que «ce qui se passait au Darfour n'était ni du nettoyage ethnique ni un génocide. C'est un état de guerre qui a pour conséquence une situation humanitaire».
Khartoum dément soutenir les janjawid, affirmant qu'ils ne font que se défendre contre les rebelles autonomistes qui ont pris les armes. Mais selon l'organisation, non seulement le régime militaro-islamiste les soutient, leur fournissant salaires, munitions et téléphones satellites, mais il les a complètement organisés, «pour devenir ce qu'ils sont aujourd'hui», estime Jemera Rome, expert de Human Rights Watch.
Les janjawid «sont toujours plus nombreux que les soldats, mais arrivent et repartent avec eux. On ne sait pas trop qui commande qui. Ce qui est clair, c'est que les janjawid ne sont pas retenus, de quelque manière que ce soit, par les forces gouvernementales en uniforme qui les accompagnent en voitures et camions militaires», note le rapport.
Il cite l'exemple d'une série d'attaques sur 14 villages du même secteur, qui ont fait 770 morts, entre septembre et février, impliquant des assauts coordonnés armée-milices. Et de raconter: des cavaliers massacrent 82 hommes, femmes, enfants dans une mosquée. Des janjawid violent un groupe de 13 femmes. Un janjawid abreuve un petit garçon de trois ans d'insultes racistes avant de l'abattre à bout portant...
Selon l'ONU, plus d'un million de personnes ont fui, et environ 110.000, seraient disséminés le long des 600km de frontière avec le Tchad. Selon Peter Kessler, porte-parole du HCR (Haut Commissariat pour les réfugiés de l'ONU), il y a urgence: «C'est une course contre la montre avant que ne commence la saison des pluies», dans dix jours. Après, il sera trop tard, les routes seront impraticables.
Pendant ce temps, sur un autre front, Khartoum, sous pression internationale, est en train de faire la paix avec les rebelles du Sud-Soudan, chrétien et animiste, où une guerre civile de 21 ans a fait plus de deux millions de morts. C'est cette trêve qui lui aurait permis de se retourner contre le Darfour
.
Au Soudan, les islamistes cessent de massacrer les chretiens du sud pour mieux aneantir ceux de l'ouest. Peut-on considerer que c'est un reel progres ?

Liens: Human Right Watch

Et, puisqu'on parle de "Nettoyage":
"Nos combattants dans la Péninsule arabique de la Brigade de Fallouja ont pu enlever un Américain, de religion chrétienne, Paul Marshall Johnson Jr. né en 1955 et travaillant comme ingénieur aéronautique", affirme le communiqué, signé "Al-Qaida dans la Péninsule arabique", qui avait récemment promis de "nettoyer la Péninsule arabique des mécréants". Le communiqué est accompagné de plusieurs photos de l'Américain, d'une copie de sa carte de travail, d'un permis de conduire et d'une carte de soins."

Une preuve supplementaire de cette merveilleuse tolerance dont les nationalistes pan-arabiques fascistes musulmans legitimes combattants du Prophete ont le secret.....
Et pendant ce temps, en Cote-d'Ivoire, la chasse aux blancs/francais est ouverte:
Comme les «jeunes patriotes» ont su bien le faire, au lendemain des événements de Gohitafla, ils ont promis de mettre à exécution un autre plan de leurs manifestations terroristes à l'endroit des Occidentaux. Comme pour dire que l'opération «A chaque Ivoirien son petit Français» dans les jours à venir va se multiplier. Ce, jusqu'à ce que la France et les Nations Unies plient l'échine.
Notons pour terminer qu'un impressionnant dispositif policier avait été déployé sur place tôt le matin pour éviter les débordements violents constatés lors des précédents rassemblements. Même si cette fois les partisans de Gbagbo n'ont pas eu à s'en prendre physiquement aux "Blancs", ils ont rivalisé dans l'intimidation et autres menaces verbales
.
Ca ne devrait pas tarder avant que ne retentisse le slogan "Nous sommes tous des Ivoiriens" dans les "quartiers". Une occasion aussi magnifique de pouvoir massacrer du "Babtou" en toute "legitimite", ca ne se manque pas! Au regard du fait que la France est accusee de favoriser les rebelles musulmans, l'anecdote est croustillante..........
L'article complet

Saturday, June 12, 2004

INCROYABLE !!!

Un homme politique de Francarabie vient de realiser la merde epaisse dans laquelle se trouve le pays et declare sans tergiverser outre mesure dans un grand quotidien : NOUS SOMMES EN GUERRE
L'Europe est en guerre sans que personne ne veuille utiliser ce mot. Il y a soixante ans, le débarquement des Alliés sur les plages de Normandie libérait notre patrie, puis quelques mois et quelques dizaines de milliers de morts plus tard, le monde «libre» terrassait le fascisme allemand et japonais. Commençait alors la guerre froide, d'un côté l'Occident attaché aux valeurs de liberté et d'égalité, respectant l'homme et ses différences, de l'autre le communisme totalitaire niant toute liberté individuelle, hégémonique et guerrier.
Il y a quinze ans, le communisme s'effondrait, la guerre froide prenait fin. Voilà maintenant qu'a débuté une autre guerre beaucoup plus insidieuse, vraisemblablement plus longue que les deux dernières. La guerre du terrorisme islamique qui risque, si nous n'y prenons pas garde, d'entraîner la mort de notre civilisation. Ces actions terroristes sont menées par des intégristes religieux contre notre civilisation judéo-chrétienne. Ils interprètent le Coran dans son sens le plus rétrograde et le plus malveillant. Ces hommes mènent un combat planétaire attaquant tantôt au Pakistan, tantôt aux Etats-Unis, parfois en Afrique noire ou en Europe, semant la mort et le carnage.
N'imaginons pas que la cause de cette guerre disparaîtrait si la paix en Israël était signée. Ce pays n'est que la citadelle avancée de l'Occident. Comment expliquer autrement les combats menés au Soudan par les musulmans contre des chrétiens, combats que l'on retrouve en Indonésie ou au Nigeria et ailleurs. Ces fanatiques trouvent chez nous un terreau favorable essentiellement dû à notre faiblesse, à notre trop grande tolérance. Comment se fait-il que des imams puissent faire des prêches prônant cette guerre, insultant notre civilisation, méprisant toutes les valeurs républicaines de l'Occident ? En Angleterre un de ces imams exigeait l'instauration d'un califat à Londres ! A Vénissieux, un autre faisait l'apologie du terrorisme ou des violences faites aux femmes ! N'avons-nous rien à défendre pour tolérer ces appels au meurtre ?
L'islam en France doit être l'islam de France. Cette différence est grande. Nous ne pouvons accepter une conception religieuse issue de pays fondamentalistes, théocratiques et totalitaires. La religion musulmane a le droit de cité chez nous, à condition qu'elle s'intègre à nos règles démocratiques. N'oublions jamais que des centaines de milliers de musulmans sont venus chez nous en France pour justement fuir cette oppression islamique intégriste, pour fuir une théocratie oppressante et opprimante. Ils veulent vivre en paix dans un pays démocratique. Notre fermeté, notre vigilance les protègent comme elles nous protègent. Notre faiblesse les ferait douter de la république et les conduirait dans les filets des intégristes fascisants. Notre fermeté doit aussi être sans faille vis-à-vis du racisme et de l'antisémitisme, aspect intolérable et dangereux d'une dérive qui se fait jour actuellement. Sans une extrême vigilance, nous risquerions un repli communautaire qui briserait l'unité de notre nation.
Quand aux guerres menées à l'extérieur par certains pays, si elles ont été mal préparées, mal initiées et si elles tournent parfois aux drames inacceptables éthiquement parlant, ne nous réjouissons pas trop vite du succès des «islamistes résistants», ne les assimilons pas à des enfants de choeur armés de kalachnikovs ; ils ont démontré qu'ils pourraient très rapidement transporter cette guerre en Occident, chez nous, dans nos villes et nos campagnes.
Qu'on ne se méprenne pas sur mes propos. Quand nos pères et nos grands-pères faisaient la guerre à l'Allemagne, ce n'était pas contre l'Allemand, mais contre une idéologie fasciste et totalitaire. La guerre terroriste que nous devons solidairement mener n'est pas une guerre contre les musulmans, mais contre une idéologie issue d'une interprétation fascisante du Coran. Notre attitude doit être sans faiblesse et sans compromission. J'ai été très choqué quand Américains et Français ont négocié avec Khadafi pour qu'il «rembourse» les morts des deux avions qu'il avait fait exploser en plein vol. Comme si quelques millions de dollars pouvaient racheter des actes de terrorisme international ! Va-t-on demander à Ben Laden qu'il rembourse les familles des victimes des attentats des tours de New York ?
Il y a soixante ans, des centaines de milliers d'enfants, d'adolescents ont péri pour sauver le monde libre, aujourd'hui, cette guerre terroriste qui ensanglante ce même monde libre fait rage. Sachons nous mobiliser pour défendre nos valeurs
.
Bien vu, Jean-louis (Bernard, c'est un nom de guerre?)! Mieux vaut tard que jamais ! Dommage que tu n'aies pas realise l'ampleur du desastre probleme lorsque tu etais toi-meme Place Beauveau et que des bus (affretes par qui ?) partaient de Paris direction la Bosnie avec a leur bord des candidats au Jihad . Tu vas ramasser apres ca! C'est le week-end et il fait beau mais tu peux compter sur la vigilance citoyenne des comites de censure et milices pro-islamiques associations anti-racistes pour te descendre en flamme des lundi. Je crains cependant que ton message percutant ne soit suffisant pour reveiller une population petrifiee par la trouille, lobotomisee par 25 piges de propagande "socialiste" (Y-faut-pas-critiquer-les-etrangers-qui-viennent-vivre-ici-et-foutent-le-boxon-sinon-ca-veut-dire-que-t'es-rassisssssste...Fermez le Ban!) et surtout soucieuse de son petit bien-etre au jour le jour. Pour l'instant il y a des allocations, de la bouffe et du pinard dans les gondoles des hypermarches! Alors la resistance a l'islam (dont les grandes agences de presse repetent a qui veut l'entendre qu'il est vachement "ouvert et tolerant"), elle va attendre un peu...

MAJ 14 juin 2004 L'article en question est aujourd'hui introuvable sur le site du Figaro. Whoops! Envole! A-t-il jamais existe ? Pour ceux que ca interesse, une capture d'ecran est disponible (gracieusement) sur simple demande....

Sunday, June 06, 2004

A lire....

Américanophile : la nouvelle insulte. A l'occasion du soixantième anniversaire du Débarquement, les sycophantes se bousculent pour rappeler que les Américains auront traîné des pieds avant d'entrer en guerre contre le nazisme, qu'ils auront limité leurs pertes, violé des Françaises, bombardé des villes à l'aveuglette, méprisé le pays au point d'avoir voulu l'assimiler à l'Allemagne hitlérienne en prévoyant son administration par une force d'occupation (l'Amgot) (1). «Nous sommes tous Irakiens», suggère le pilonnage médiatique, qui veut voir l'oppresseur derrière le libérateur. «US go home!» scandaient semblablement les communistes dans l'après-guerre.

Aussi faut-il plaider coupable : oui, je suis américanophile. Plus que jamais, depuis que George Bush et ses alliés se sont mis dans le pétrin irakien. Les États-Unis sont arrogants, égoïstes, brutaux ; soit. Mais je persiste et je signe, pour trois raisons : parce qu'ils ont entrepris de résister à l'expansionnisme coranique ; parce que les démocraties sont menacées par ce totalitarisme qu'elles regardent avec complaisance ; parce que l'Europe antiguerre et accommodante risque de s'offrir, demain, à l'ordre islamique.

Les «nazislamistes» ont prévenu : «Nous vaincrons parce que nous aimons la mort, autant que vous aimez la vie.» Pas une semaine sans qu'ils ne le démontrent, en lançant au nom d'Allah des bombes humaines parmi des civils, en tranchant des gorges – neuf otages ainsi exécutés samedi par al-Qaida en Arabie – en mutilant des corps, en exhibant des cadavres, sans émouvoir les défenseurs des droits de l'homme. Cela fait plus de trente ans que les fondamentalistes annoncent vouloir réislamiser les musulmans, chasser les mécréants, conquérir de nouvelles terres. Ils font ce qu'ils disent ; il suffit de les écouter.

L'idéologie islamiste, comparable au nazisme par bien des aspects (culte de l'homme supérieur, asservissement au dogme, haine du juif), peut gagner la troisième guerre mondiale, déclarée le 11 septembre 2001. L'Occident est prêt, en effet, à s'amender de fautes qu'il n'a pas commises. Quitte à renier ses racines chrétiennes. C'est parce que le monde arabo-musulman n'a pas voulu s'ouvrir à la modernité de la science, de la démocratie et du capitalisme qu'il s'est fait distancer au fil des siècles. L'Occident n'est pour rien dans sa régression, qui alimente chez les fanatiques des discours d'humiliés, puisant dans le Coran les raisons de faire la guerre.

Il est trop simple d'estimer, comme l'écrit par exemple Michel Rocard dans Le Figaro (2), que les États-Unis sont «en train de mettre à feu et à sang à la fois l'Irak et le Proche-Orient». Ce type de raisonnement peut laisser comprendre que les islamistes auraient une légitimité à se défendre contre une agression infondée ; ce qui est une autre façon d'excuser la montée en puissance d'un totalitarisme en marche.

Non, c'est le nihilisme terroriste qui met l'Irak et le Proche-Orient à feu et à sang et qui veut le désordre dans le monde. Les États-Unis ont choisi de le combattre par la force, nécessairement maladroite, odieuse, injuste. Elle n'est pas suffisante, c'est entendu. Mais fallait-il répondre, jadis, par le pacifisme et la collaboration à la menace «nationale-socialiste» allemande ?

Vrai danger

Cessera-t-on de se tromper d'ennemi, au prétexte de s'affirmer face aux États-Unis ? Il est faux de marteler – ce sera encore le cas aujourd'hui à Rome et demain à Paris lors de manifestations organisées contre la présence de George Bush – que le président américain est une menace pour la paix et la sécurité du monde. Bush mérite d'être critiqué pour ses erreurs en Irak. Mais faire de lui et de ses alliés «l'axe du mal» ne peut être interprété, notamment dans des cités françaises qui auront applaudi au 11 septembre, que comme un encouragement à l'islamisme et à ses mépris pour les juifs et les chrétiens, citoyens de seconde zone («dhimmis») pour le Coran.

Alors que l'Europe fait partie des cibles désignées par ce totalitarisme, il est effarant de la voir se désintéresser de son adversaire, en affaiblissant le camp des démocraties par ses intransigeantes attaques anti-Bush. Ajoutons, d'ailleurs, qu'il fut pareillement effarant de voir en 1999 les États-Unis se tromper d'adversaires, en prêtant main-forte à l'islamisation du Kosovo chrétien, sans l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU, mais avec la bénédiction de la France et des médias moutonniers, proaméricains pour l'occasion.

Le répéter : le danger islamiste est réel, y compris en Europe et singulièrement en France, qui compte la plus forte communauté musulmane. Le dire n'est pas faire offense à la majorité des musulmans éclairés, qui sont les premières cibles de cette volonté de réislamisation de l'Oumma (la communauté musulmane). Le Mrap l'aurait-il enfin admis ? Il semble avoir renoncé à utiliser abusivement le terme «islamophobie» en admettant que «la critique de l'islam n'est ni un racisme antiarabe, ni un racisme antimusulman» (2). Bonne nouvelle.

Dernièrement, un rapport commandé par l'Institut des hautes études de la sécurité intérieure (IHESI) a révélé comment des associations subventionnées pour pacifier des quartiers et leur éviter l'enfermement et de communautarisme s'employaient, en fait, à les islamiser. Au point de faire craindre, selon le ministère de l'Intérieur, des «lendemains douloureux» (2). Soyons plus clair : il est impossible d'écarter, pour le futur, l'hypothèse d'une rébellion d'une partie de la communauté maghrébine de France, qui a déjà importé l'intifada dans des banlieues armées. Une fracture civile est envisageable. La France ne la réduira pas en s'ouvrant toujours davantage à la cause arabo-musulmane.

Récupération propalestinienne

Illustration de la récupération de l'antiaméricanisme français par des militants de la cause arabo-musulmane : l'existence d'une liste «Euro-Palestine», qui se présente aux élections européennes du 13 juin en Ile-de-France. Elle est menée par l'humoriste Dieudonné et soutenue notamment par le comique Djamel Debbouze et le judoka Djamel Bourras. Il est intéressant de constater à quel point les arguments de Dieudonné – qui se présente comme ayant «soif d'humanisme» mais qui tient régulièrement des propos applaudis par les antisémites – sont conformes au discours dominant quand il dénonce «l'attitude irresponsable et arrogante des gouvernements israélien et américain» qui «risquent d'entraîner l'humanité dans une guerre planétaire».

Le manifeste «Euro-Palestine» demande aux gouvernements européens de refuser de «participer aux sales guerres de l'administration américaine, y compris sous prétexte de «libération», «pacification» ou «transition»». Pas un mot pour dénoncer la barbarie des islamistes qui encouragent des kamikazes à s'exploser au milieu de femmes et d'enfants israéliens, jurent la disparition de l'État hébreu et crachent sur les démocraties. Mais comment s'étonner de ces silences ? Dieudonné a déclaré en février 2002 : «Je préfère le charisme de Ben Laden à celui de George Bush.» En France, il n'y a pas que les cités qui pensent comme lui
.

La suite de l'article....
Les petites phrases qui entretiennent "l'amitie" et ceux qui les prononcent....
Tout d’abord, [le président américain] incite les nations à la guerre, puis il en falsifie les causes et, drapé dans un manteau d’hypocrisie chrétienne, il conduit lentement et sûrement l’humanité à la guerre, non sans prendre Dieu à témoin de la pureté de ses intentions...
L'article complet sur le blog d'Erik Svane

Saturday, June 05, 2004

Le week-end le plus long...

Merci a "Collaboboration" d'avoir bien voulu publier, il y a quelques jours, un petit manuel du "Quoi Faire et Quoi Dire afin de Rester dans la Ligne du Parti" pour cette fin de semaine riche en celebrations.
Vous pouvez egalement savourer au passage le mensonge grossier, le mepris de la verite dont peut faire preuve ce quotidien "de gauche":
(Gros titre en rouge vif) D-day/Plus de Britanniques que d'Américains

Numeriquement, les forces Britanniques etaient superieures a celle des americains dans l'enviable tache de se faire defoncer la tronche par les defenses allemandes en ce beau jour de juin 1944. Tout est bon pour casser du sucre sur le dos des "imperialistes ricains" et tenter de reduire leur role dans la bataille a la portion congrue. Nous sommes d'accord jusque la ? La suite....
Au soir du 6 juin, les Britanniques étaient plus nombreux que les Américains sur le sol de Normandie: 83 000 contre 73 000. Mais les Canadiens (20 000) faisaient alors partie intégrante de la 2e armée britannique, au titre du Commonwealth....

Du Grand Art!!!! Si je ne m'abuse 83000 - 20000 = 63000! Reprenons donc :
"Au soir du 6 juin 1944, 83000 soldats americains, 63000 anglais et 20000 canadiens etaient presents sur le sol francais ainsi que....etc...etc "
Ca n'a plus du tout la meme gueule d'un seul coup, n'est-ce-pas ?
Juste une question au fils de putes de Libe: les pauvres gars noyes dans l'ocean ou dans les marais, ecrabouilles par l'artillerie, exploses dans les planeurs, eclates au sol ( Saut de nuit avec 40/50 kilos de matos sous le feu de la Flak....Un vrai regal !) sont-ils inclus dans votre tentative de manipulation ou vous parlez juste des survivants ?

MAJ1
Toujours dans le meme torchon :
....Globalement, la journée se déroula bien pour les Alliés, à l'exception d'Omaha où la résistance fut plus forte que prévu. Les pertes s'élevèrent à 11 000 soldats, mais ce chiffre comprend tous les blessés, voire les rares prisonniers. Le nombre de morts est, en fait, estimé à 2 500, soit 1,6 % des effectifs débarqués. L'histoire militaire a connu des hécatombes bien plus terribles (45 000 morts et blessés à Waterloo)....
Les voila Bonapartistes du coup !!!
....Pourtant, l'essentiel se déroulait sur le front Est. C'est face aux Soviétiques que l'armée de Hitler perdit réellement la guerre. Dix-sept jours après le Débarquement, l'armée Rouge déclencha l'opération Bagration, qui se poursuivit jusqu'au 29 août. Près d'un demi-million de soldats allemands furent mis hors de combat, et la Wehrmacht recula de plus de 500 kilomètres. Comme le disait Hitler, fin juillet : «Ce qui m'inquiète le plus, c'est le front de l'Est.»
On fait une grosse bise au Petit Pere des Peuples et on termine en fanfare en citant Hitler. Jean-Dominique MERCHET, "spécialiste des questions de Défense", est pret a lecher tous les culs alentours si, en contrepartie, il peut laisser eclater sa haine des americains. Les connaisseurs apprecieront!
"Douce Franceuh....Cher Pays de mon enfanceuuh...."

Alors que toutes les associations subventionnees gauchistes, altermondialistes et antiamericaines de France et de Navarre s'appretent a recevoir le President Bush avec force slogans sympathiques....:

- Le desormais traditionnel: US Go Home !

- Le tres fin : Un vélo pour Bush/Un bretzel dans sa bouche

- Un tres menacant:
Tout est à nous, rien n’est à eux/Même le pétrole ils l’ont volé/Retrait des troupes US, Justice en Palestine/Ou alors ça va péter!

.....la France occupee qui-veut-donner-des-lecons-a-la-terre-entiere continue de subir, sans sourciller, une charia omnipresente et de moins en moins discrete:

Un jeune juif frappé d'un coup de couteau près de Paris

Le président du CFCM (Conseil français du culte musulman), Dalil Boubakeur, a "condamné" l'acte, le CRIF a dénoncé une "tentative d'assassinat contre un enfant juif".

Un adolescent juif de 17 ans a été agressé et a reçu un coup de couteau non loin de la sortie de son école à Epinay-sur-Seine (région parisienne) vendredi après-midi. L'état de la victime, qui a été immédiatement hospitalisée, était jugé sérieux, selon les premiers éléments de l'enquête, sans toutefois que ses jours soient en danger.
Le ministre de l'intérieur français, Dominique de Villepin, s'est rendu sur les lieux de l'agression. Interrogé, il a condamné fermement "cette agression odieuse" et exprimé "sa plus vive émotion". Les faits se sont produits à 200 m de l'école juive privée Mékor. En sortant de l'école, l'adolescent de 17 ans, qui portait une kippa, a été poignardé au niveau du thorax par un autre jeune. "L'adolescent s'est fait agresser par un jeune Maghrébin qui a crié 'Allah Akhbar (Dieu est grand)'", a assuré de son côté Sammy Ghozlan, président du conseil des communautés juives du département concerné.

Le président du CFCM (Conseil français du culte musulman), Dalil Boubakeur, a "condamné au nom de la communauté musulmane de France cet acte qui inspire horreur, révolte et dégoût" et exprimé "sa solidarité à la communauté israélite et tout particulièrement à la victime". "L'invocation du nom d'Allah, fait par l'auteur de cet attentat est une forfaiture et un alibi non recevable", écrit encore le président du CFCM.
De son côté, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a dénoncé dans un communiqué cette "tentative d'assassinat contre un enfant juif". Le CRIF, qui "demande aux autorités de retrouver au plus vite" l'agresseur et de "le sanctionner de façon exemplaire", rappelle que "cette escalade de la violence anti-juive intervient alors que de récentes décisions de justice ont pu donner le sentiment qu'on pouvait s'attaquer aux juifs en toute impunité""Il est temps que la justice considère que l'antisémitisme n'est pas une opinion mais un délit extrêmement grave", déclare le CRIF dans le communiqué.

La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a lancé une mise en garde contre "le sentiment d'impunité" qui semble prévaloir face aux actes antisémites, après cette agression. "Depuis longtemps déjà la Licra met en garde contre le sentiment d'impunité qui semble prévaloir lorsqu'il s'agit de dérapages, d'actes de vandalisme ou d'agressions antisémites", a expliqué son secrétaire général dans un communiqué.
Le tribunal administratif de Paris a annulé le 24 mai l'exclusion de deux élèves du lycée Montaigne à Paris, dont l'une avait été prononcée pour "antisémitisme
"

Et tout le monde de condamner a l'unisson "l'affreuse aggression" et de reclamer "une punition exemplaire" (3/4ans max -avant remise de peine pour bonne conduite- a faire du sport avec les potes et etudier le coran ???). On va nous dire ensuite de ne "pas faire d'amalgames" et que ces agissements sont ceux "d'une infime minorite". Pas de quoi s'alarmer, braves gens! Dormez en paix!